La chanteuse nigériane Yemi Alade est sans conteste l’une des artistes féminines les plus en vogue sur le continent africain. De son nom complet Yemi Eberechi Alade, on la surnomme « la fille YorubaIgbo« , en allusion à ses origines bi-tribales. Âgée seulement de 27 ans, c’est l’une des « Reines de l’Afro-pop », ce nouveau genre « made in Afrique », dans la veine de son compatriote et homologue « Wizkid« , qui déferle sur le monde depuis les mégalopoles africaines.

Découvrez « Bum Bum », l’un des titres les plus prolifiques de l’artiste, comptabilisant pas moins de 22 millions de vues sur YouTube !

Une star en devenir

Cela fait plusieurs années maintenant que Yemi Alade est considérée comme l’un des poids lourds de l’industrie de la musique africaine. Et à juste titre, celle qui n’était pas prédestinée à une carrière dans la musique a reçu plusieurs distinctions au sein du showbiz africain (BET, MTV African Music Award, MOBO Awards) ainsi que de la notoriété à l’international. Plusieurs des titres de la chanteuse sont de véritables succès aux 4 coins de l’Afrique.

Tout récemment, Yemi Alade a été honorée le 19 mai dernier en apparaissant sur la couverture du prestigieux magazine britannique, Guardian Life (article en anglais). Par ailleurs, elle avait été la première artiste africaine à faire partie du célèbre jeu vidéo musical « Just Dance » pour sa version 2018. Le jeu vidéo développé par Ubisoft avait développé une chorégraphie sur le hit « Tumbum » de la chanteuse Naija (Nigerian Style).

The Girl Next Door

Yemi Alade est fréquemment comparée à une autre chanteuse d’exception de renommée mondiale, l’américaine Beyoncé. Les deux illustres divas ont quelques points en communs en ce qui concerne le charisme, la présence sur scène, l’aura. Dans Guardian Life, la chanteuse nigériane avait dit exprimé son admiration pour la chanteuse américaine, mais qu’il fallait toutefois rester prudent en la comparant avec la superstar américaine.