Tout le monde se souvient forcément de cette plantureuse actrice américaine qui a incarné le rôle inoubliable d’Imany Izzy dans le film Un Prince à New York  aux côtés d’Eddy Murphy, il s’agit de Vanessa Bell Calloway.

Elle a débuté sa carrière en tant que danseuse, puis a rapidement intégré le monde du cinéma après le succès fulgurant du film qui l’a révélée au grand écran. On la retrouvera ensuite dans plusieurs téléfilms et séries télévisées. Il y a quelques temps, Vanessa Bell Calloway s’est confiée pour raconter le combat de sa vie, sa lutte contre le cancer.

En effet, c’est en 2009 que va débuter cette histoire, Vanessa en tant que danseuse de profession, menait à l’époque une vie saine, avec une bonne alimentation, une routine sportive idéale, puis un jour lors d’une visite médicale de routine, elle se voit diagnostiquée un cancer du sein à l’âge de 52 ans. Cette nouvelle fût un véritable coup de massue pour cette femme dynamique qui comme elle aime à se décrire est une planificatrice qui ne laisse jamais rien au hasard, alors se retrouver un matin face à une telle maladie était ce qu’il y a eut de plus déstabilisant dans sa vie.

Un combat mené par la foi

Vanessa explique que sa foi en Dieu a été de beaucoup dans cette épreuve.

“If God is watching a little sparrow, surely he’s watching me…”  fredonnant sans cesse les paroles de la chanson gospel « His eyes is on the sparrow », elle raconte alors que cette chanson en particulier l’a accompagné tout le long de cette période. Apprenant peu de temps après la gravité de son cas, sa soeur et son mari l’encourage à prendre la décision d’une opération radicale : l’ablation de sa poitrine.

« Je t’aime, nous avons les cérémonie de remises de diplômes et les mariages de filles à honorer, j’ai besoin de toi ici, je me fiche de cette poitrine »

Ces mots prononcés par son mari furent ceux qui lui donnèrent le courage d’aller jusqu’au bout de cette opération. Suite à cela elle aura recours à de la chirurgie reconstructrice qui lui redonneront un aspect agréable à ses yeux.

Aujourd’hui à l’âge de 61 ans, Vanessa se sent heureuse et bénie d’avoir survécu à la maladie mais surtout comme elle le dit d’avoir l’opportunité de poursuivre sa carrière et faire ce qu’elle aime.