Née en 1980 au Nigéria, Tiwa Savage est aujourd’hui une figure incontournable de l’afrobeat. Ses musiques mêlent son héritage africain à une importante influence de la pop américaine de Rihanna ou Beyoncé, du jazz et du gospel.

Le parcours de Tiwa Savage

A 11 ans, Tiwa Savage quitte le Nigéria pour emménager avec sa famille à Londres. C’est là qu’elle intègre plus tard l’orchestre de son lycée. Elle est également choriste dans ses temps libres pour des artistes tels que George Michael, Mary J. Blige ou encore Blu Cantrell. Elle se lance d’abord dans une carrière en gestion et finance, puis rejoint le Berklee College of Music où elle suit une formation musicale professionnelle. En 2006, elle participe à l’édition britannique de The X Factor.

Elle écrit ensuite de nombreux titres pour Babyface, Kat Deluna, ou Monica. Elle est nominée aux Grammy Awards en 2010 pour sa collaboration avec Fantasia Barrino sur la chanson Collard Greens & Cornbread. En 2011, elle fait ses débuts au cinéma dans l’adaptation scénique de For Coloured Girls.

La route vers un succès planétaire

Même si écrire pour d’autres artistes lui plait, elle s’émancipe progressivement et commence à écrire ses propres titres. En 2013, son premier album studio Once Upon a Time sort et rencontre un certain succès. En 2015, elle sort son deuxième album R.E.D.

Engagée contre les violences faites aux femmes, au Nigéria et partout dans le monde, Tiwa Savage s’exprime fréquemment sur le sujet via les réseaux sociaux.

En 2018, elle est la première femme à remporter le MTV Europe Music Award du meilleur groupe africain. En 2019, Tiwa Savage est la première artiste de l’industrie africaine du disque à signer un contrat mondial avec Universal. Pour elle, cette première signature est le début d’une révolution, d’un essor de la musique africaine dans le monde.

Elle sera notamment présente sur la scène de l’AFROPUNK Festival de Paris ce samedi 13 juillet.