Tererai Trent est une universitaire américaine né au Zimbabwe, qui a appris à lire seule, en utilisant les livres de classe de son frère. Son parcours exemplaire et le souhait de la ville de New York de mettre en avant les femmes aboutiront au dévoilement d’une statue en bronze, près de Rockefeller Center.

Si la statue la plus célèbre de New York est une femme, ces dernières ne sont que peu représentées à travers la ville, avec seulement 3% des statues étant des femmes. Face à cette inégalité, le couple de sculpteurs Gilie et Marc Schattner participent au programme Statues For Equality (Statues pour l’Egalité) dans le but d’équilibrer la représentation des genres dans l’art public. Seront ainsi dévoilés dans les rues de New York des statues de Nicole Kidman, Gabby Douglas ou encore Oprah Winfrey.

Tererai Trent a grandi dans un village du Zimbabwe, et elle a très vite remarqué les différences dans le traitement des garçons et des filles. Ainsi la plupart des hommes savaient lire et écrire, mais pas les femmes. Quand elle fût en âge d’aller à l’école, c’est son frère qui eu la chance d’y aller.
Derrière cette phallocratie, la réalité cruelle du marché du travail, plus enclin à embaucher des hommes, les fils devenant l’espoir principal de revenu d’argent pour la famille.

Mais Tererai Trent a construit sa propre chance, fascinée par les images et les livres de classe de son frère, c’est seule qu’elle fit son éducation, après que son frère lui eu appris l’alphabet. Aujourd’hui elle est Docteur en santé à l’Université Drexel, et préside l’association Tererai Trent International, avec l’objectif d’améliorer la qualité de l’éducation en zone rurale au Zimbabwe.