Sona Jobarteh est devenue en quelques années, une musicienne incontournable, multipliant les activités et les expériences dans des domaines très divers.

Née en 1983, elle est d’origine gambienne et anglaise. Elle apprend la kora à 4 ans, puis la harpe, le violoncelle et le piano à 6 ans ! Cette surdouée donne son premier concert à la kora à 5 ans. Elle entreprend ensuite des études de musique classique et s’initie à la composition. A l’adolescence, elle se perfectionne auprès de son père Sanjally Jobarteh et de son grand-père, le maître griot Amadu Bansang Jobarteh.

Elle rompt ainsi avec la tradition puisque la transmission des griots se fait alors exclusivement de père en fils depuis sept siècles.

Sona Jobarteh mélange les styles musicaux et adopte une position résolument novatrice en abordant des thèmes comme l’identité culturelle, le respect, l’amour, tout en revendiquant son héritage culturel traditionnel. Sa voix unique, ses mélodies rythmées et accrocheuses contribuent à son succès. Elle se produit dans le monde entier et a la capacité de toucher un très large public.

Parmi ses succès, on compte l’album « Afro Acoustic Sound » en 2008 : elle reçoit alors le prix de l’artiste de l’année au festival Africa de Wurzburg. Elle compose la musique du film « Motherland », qui a remporté de nombreux prix dans le monde entier. En 2011, l’album « Fasiya » est unanimement salué par la critique et en 2015 sort « Gambia », chanson dédiée à l’indépendance et à l’histoire de son pays d’origine.

Parallèlement à ses activités musicales, Sona Jobarteh donne de nombreuses conférences sur des problématiques économiques. Désireuse de voir se développer l’entrepreunariat féminin, elle se mobilise pour demander aux états d’investir dans l’éducation et dans de véritables réformes culturelles pour aider les femmes à se lancer dans les affaires. Elle donne également des conférences sur l’histoire de la musique dans de nombreuses universités. En 2014, elle crée la première académie culturelle de Gambie, dont les élèves participent à de très nombreuses manifestations.

Comme son grand-père griot, cette musicienne d’exception se situe dans la transmission de son savoir et de son talent immense.