Le Musée d’art et d’histoire des cultures d’Afrique de l’Ouest (Mahicao) célèbre et perpétue la mémoire d’un passé glorieux au cœur du Sénégal. Un lieu qui vous fera découvrir les richesses historiques et culturelles de l’Afrique de l’Ouest dans toute leur diversité.

Une collection hors-norme

Le Mahicao expose près de cinq cents objets qui permettent de naviguer dans l’histoire de l’Afrique de l’Ouest, allant des périodes primaires du néolithique saharien jusqu’au milieu du 20ème siècle. Les collections sont constituées d’objets archéologiques et cultuels, masques et statues, de bijoux traditionnels, de textiles, ou encore de costumes anciens.

Véritable curiosité architecturale de style soudanais aux murs d’ocre rouge plantée au cœur du village de Djilor Djidiack, le Mahicao est né de l’esprit de Reginald Groux, un ancien marchand d’art parisien spécialisé dans les arts premiers. Une dizaine d’années lui ont été nécessaires pour en concevoir les plans, dans le but de mettre au mieux en scène les pièces archéologiques et objets cultuels ou artistiques que renferme la bâtisse.

De quoi offrir aux visiteurs un parcours à la fois historique, géographique et thématique au long de quelque 500 m² de vitrines et d’installations.

De grandes réalisations

Conscient du fait que le musée comptera moins de visiteurs à Djilor Djidiack que s’il avait été implanté à Dakar, Reginald Groux est persuadé que le Mahicao retiendra davantage l’attention en région, où il veut changer l’image de l’art et de la culture. En exposant ces objets, l’architecte avait également à cœur de restituer un peu de leur histoire, de leur importance et de leur valeur symbolique, en restituant à l’Afrique ce qu’elle a produit de plus grand.

Ainsi, une vitrine vient rappeler l’existence de la métallurgie soudanaise dès 1 500 av. J.-C., alors qu’elle n’est apparue en Europe qu’à partir du 9ème siècle av. J.-C. Ailleurs dans le musée, des statuettes de bois cubiques dans leurs formes et volumes remettent en perspective les mouvements avant-gardiste, dada et surréaliste.