Après la Chine, l’Inde et l’Australie, la Ligue nord-américaine de basket (NBA) a inauguré jeudi 4 mai de cette année à Thiès, au Sénégal, son premier centre de formation sur le continent africain en partenariat avec Seed Academy, qui a notamment formé l’international sénégalais de Minnesota Timberwolves Gorgui Sy Dieng.

Le Vice-président de la NBA en charge de l’Afrique, Amadou Gallo Fall a détaillé les contours de la NBA Academy Africa pour RFI.

A la question de savoir pourquoi le choix du Sénégal et pourquoi avoir indexé Seed comme partenaire, Amadou répond: « Lorsque nous avons ouvert nos bureaux NBA Afrique à Johannesburg en 2010, le Sénégal faisait partie d’un des 5 pays prioritaires avec le Nigeria, le Kenya, l’Angola et l’Afrique du sud. Le Sénégal a une longue histoire avec la NBA, une tradition en basket-ball. Il y a une dizaine de jeunes talents qui ont joué en NBA et ceci même avant la création de Seed Academy. Nous avons trouvé en Seed un partenaire sur le terrain avec qui on partage cette approche en termes de développement de la jeunesse en utilisant le basket comme moyen. NBA Academy Africa fait partie d’un réseau de centres de formation d’élite que la NBA a commencé à dérouler depuis octobre 2016 avec trois académies : en Chine, en Inde et en Australie. »

Photo by Nick Jio on Unsplash

« Ces académies sont lancées avec des partenaires sur place ayant une expertise en la matière. C’est la raison pour laquelle le choix de Seed était naturel parce que nous avons eu à travailler avec eux. Le partenaire idéal étant sur place, le Sénégal ayant une forte tradition de basket et puis Dakar ayant une position géographique idéale comme carrefour, cela nous a convaincu d’installer l’Académie ici. »

Le Sénégal est surtout le pays le plus titré du continent en cumulant le basket masculin et féminin. C’est aussi un pourvoyeur important de joueurs pour les championnats occidentaux. Onze Sénégalais ont déjà foulé les parquets de la NBA depuis 1998. Il faut aussi compter avec les récents investissements de l’Etat dans de nouvelles infrastructures : un aéroport international en décembre 2017 et la Dakar Arena, un palais des sports, en août.