Salif Keita donnera deux concerts en France cet été, au Nomade Reggae Festival le 5 août à Frangy ainsi qu’à Paris le 30 août, pour le festival Jazz à la Villette.

Véritable ambassadeur de la musique malienne, Salif Keita est un artiste à la dimension internationale. Il se dirigeait à l’origine vers une carrière d’instituteur, mais rate le concours en raison de sa mauvaise vue. Il choisit alors une carrière dans la musique, contre l’avis de sa famille qu’il doit quitter.

Après avoir remporté plusieurs succès avec le Rail Band de Bamako, il s’installe à Abidjan où il enregistre son premier album, Mandjou.

Après deux albums enregistrés aux Etats-Unis, il revient au Mali en 1980, notamment pour retrouver son père. Il se produit la même année au festival de musiques métisses d’Angoulême et rencontre un franc succès. Il s’installe par la suite à Montreuil, où il se produit régulièrement dans les fêtes traditionnelles organisées par l’importante communauté malienne.

Après sa collaboration sur un album dédié à la famine en Ethiopie, il enregistre l’album soro, qui le consacrera comme star internationale.

Il participera notamment au 70e anniversaire de Nelson Mandela, au côté de Youssou N’Dour. Récompensé à plusieurs reprises par la critique, il obtient un Kora Award en 2004 pour l’ensemble de sa carrière.

Pour vos places, c’est ici !