Le calalou, presque inconnu en France, est le plat national du Bénin (ex-Dahomey). Il a traversé l’Atlantique il y a fort longtemps et on le retrouve sous de nombreuses formes aux Antilles et en pays Cajun.

Pour 8 personnes
Préparation : 15 mn
Cuisson : 120 mn
Temps total : 135 mn

INGRÉDIENTS 

1 kg de viande sans os (boeuf, mouton, poulet, ou un mélange des 3, peu importe
1 kg de légumes à feuilles bien vertes (brèdes, feuilles de manioc, épinards, laitue)
50 g de crevettes séchées (ou la valeur d’un pouce de nététou)
3 oignons
Huile
200 g de gombos (facultatif)
3 ou 4 piments verts (facultatif)

PRÉPARATION

-Emincer les oignons. Rincer soigneusement les légumes à feuilles. Découper la viande en petits dés d’environ 1 cm.

-Faire chauffer un peu d’huile au fond d’un autocuiseur (ou une cocotte minute). Y déposer les oignons émincés et les faire revenir 1 à 2 minutes. Déposer ensuite les feuilles et arroser le tout avec 50 cl d’eau très chaude. Porter à ébullition et, dès réduction des feuilles, ajouter la viande et les crevettes séchées. Ne salez pas : les crevettes s’en chargent. Fermer l’autocuiseur et laisser mijoter pendant 1 h (le temps de cuisson double dans une cocotte).

-Passer l’autocuiseur sous l’eau froide, l’ouvrir et mélanger. Vérifier que le mélange n’attache pas et ajouter de l’eau bien chaude si le ragoût est trop sec. A ce stade de la cuisson, la consistance doit être celle d’une soupe pas trop épaisse.Remettre à cuire, à feu très doux, pendant environ 3/4 d’heure.

-Rafraîchir l’autocuiseur sous l’eau, l’ouvrir, puis ajouter les gombos coupés en rondelles et les piments verts grossièrement hachés. Rectifier éventuellement la quantité de liquide et mélanger. Attention : les gombos vont épaissir la sauce.

-Remettre à cuire pendant 1/4 d’heure. Rectifier l’assaisonnement et servir bien chaud, accompagné de riz blanc (thaï ou basmati).

Bon appétit !