Le basketteur camerounais, âgé de 25 ans, est devenu le sportif africain le mieux payé au monde. Son contrat au sein des Raptors de Toronto a été renouvelé pour quatre ans ; d’une valeur de 130 millions de dollars,  c’est la somme la plus élevée autorisée par le règlement NBA. Il gagnera donc 32,5 millions de dollars par an, soit 19 milliards de francs CFA !

Après seulement deux ans passés dans l’équipe canadienne au poste d’ailier fort, il est devenu un acteur majeur de la conquête du titre et le joueur le plus important des Raptors. Le 13 juin 2019, le club est sacré champion de NBA, amenant pour la première fois le trophée au Canada.

Joueur polyvalent, Pascal Siakam est capable de jouer aux deux postes d’ailier, il peut être aussi utilisé comme meneur de jeu.

Avec une moyenne de 16,9 points par match en 2019 contre 7,3 en 2018, il se voit décerner le trophée de la meilleure progression 2018-2019, qu’il dédie aux enfants d’Afrique.

Le parcours atypique de Pascal Siakam commence à Douala : issu d’une famille très catholique, il entre au séminaire à 11 ans afin de devenir prêtre. Après avoir obtenu son diplôme, il décide de donner une nouvelle orientation à sa vie.

Contrairement à ses trois frères, il s’intéresse peu au basket. Il participe tout de même une première fois en 2011 au camp de basketball de Luc Mbah a Moute, alors joueur dans le club des Bucks de Milwaukee. L’année suivante, il reçoit une invitation pour participer au camp « Basketball sans frontière » organisé par la NBA et la Fédération Internationale de Basketball. Ses qualités physiques et son énergie hors norme, attirent immédiatement l’attention des dirigeants de la NBA.

A 16 ans, il s’installe aux Etats-Unis et passe deux années universitaires au Nouveau Mexique où il joue au sein de l’équipe des Aggies entre 2014 et 2016. Il reçoit le trophée de meilleur joueur de l’année de la Western Athletic Conference.

En 2016 , il est approché par les Raptors de Toronto et il signe son contrat en juillet. En mai 2019, il  est le meilleur marqueur de son équipe avec 32 points lors du premier match des Finales NBA 2019 contre les Warriors de Golden State.

La suite le mènera jusqu’au titre de champion de NBA.

Face à sa soudaine popularité, Pascal Siakam sait rester humble et conscient de ses responsabilités nouvelles. La reprise du championnat devrait nous valoir encore de grands moments d’émotion.