Dès que l’on sort du métro Château Rouge, on entre dans le merveilleux quartier de la Goutte d’Or à Paris, et plus précisément en plein cœur du Marché Dejean.
On surnomme ce quartier la petite Afrique, en effet c’est un lieu unique où beaucoup d’africains de l’Ouest se sont installés depuis les années 80.
Ils ont ainsi les uns après les autres ouverts des dizaines de boutiques, permettant aux africains de la région parisienne de retrouver les mêmes produits qu’à la maison.

Si vous recherchez du bissap, un poisson comme le tiof ou le capitaine ou avez besoin de manioc, d’igname ou de gombo, c’est là qu’il faut aller. Non seulement ces produits y sont en abondance, et ils ont en plus le mérite d’être frais. Les poissonneries du quartier importent notamment en avion leur marchandise, pour le plus grand bonheur des clients.
Mais le marché Dejean et ses environs ne se limite pas au plaisir du ventre, ici vous pouvez trouver du wax, des produits de beauté dédiés aux peaux ou aux cheveux afros.
Mieux encore, il règne sur le quartier comme un parfum d’Afrique, fini la grisaille et les visages fermés, ici on parle fort, on rit, on joue, c’est un véritable lieu de rencontre et de vie.

Le marché est également un rouage économique de poids pour le quartier et un vecteur d’attractivité. A une station seulement de Barbès, l’ambiance y est très différente et attire désormais des badauds et des touristes à la découverte de ce quartier si authentique. De plus avec une chiffre d’affaire annuel de 70 millions d’euros, le marché permet le développement du quartier, comme en témoigne récemment les travaux d’agrandissements et de modernisation de la station de métro Château Rouge.

Portail Afrique vous souhaite une bonne balade !