En France, l’éducation fait la part belle à l’histoire méditerranéenne, avec de longs chapitres sur les civilisations grecques et romaines, avant d’aborder le plus souvent les dynasties qui ont marqué le royaume de France, jusqu’à la Révolution.
Il existe pourtant bien évidemment plusieurs grandes civilisations qui ont marqué l’histoire de l’Afrique, du Royaume du Mali au Royaume Zoulou.
Portail Afrique vous présente ces différentes puissances historiques, avec l’espoir de vous donner envie d’en savoir plus !

L’Empire du Ghana (IIIème siècle – XIIème siècle)
L’Empire du Ghana se développe grâce au commerce, notamment avec les Arabes installés au Maghreb. Sous le règne des Cissé Tounkara, on retourne à une forme de « préférence nationale », favorisant les Soninkés aux Arabo-berbères, ce qui permet à l’Empire de s’enrichir rapidement. Petit à petit les différentes entités qui composent l’Empire gagnent leur indépendance, précipitant la chute de l’Empire. Sa capitale rejoindra le Royaume du Mali en 1240. Tolérant sur le plan religieux, l’Empire du Ghana fonctionne « à l’inverse » de l’Empire du Mali : l’animisme est religion officielle mais l’Islam y est toléré.

L’Empire des Songhaï (1464 – 1591)
Dominée par l’Empire du Mali jusqu’en 1464, l’Etat Songhaï réunit les berbères ayant fuit l’Afrique du Nord et les Songhaïs. L’Empire Songhaï se développe sous l’empereur Sarakollé Mohammed Touré et sa politique d’islamisation du royaume. C’est un empire très puissant, tant sur le plan économique que culturel, et il attire ainsi les scientifiques et le commerce. Idéalement placé entre le Nord et le Sud et riche en ressources minières, l’Empire prospère. Il sera défait en 1591 par les armées du Sultan marocain Ahmed IV el-Mansour.

L’Empire du Mali (XIIIème siècle – XVIème siècle)
L’Empire du Mali s’étend de l’actuel Sénégal au Mali, et regroupe plusieurs populations et ethnies, vivant en paix sous le règne d’un Empereur musulman. Il n’y avait cependant pas de religion officielle et la plupart des habitants étaient animistes. L’Empire du Mali avait la particularité d’être particulièrement bien organisé, avec un gouvernement des subdivisions administratives, gérées par des gouverneurs locaux. L’Empire accueillait des scientifiques et des écoles, notamment à Tombouctou.

La Grande mosquée de Djenné – Attribution-ShareAlike 3.0 Unported (CC BY-SA 3.0)

Le Royaume du Bénin (XIIIème siècle – 1900)
S’étendant au sud du Nigéria, le Royaume du Bénin se construit en plusieurs conquêtes successives. L’arrivée des navigateurs portugais favorisent le commerce et plusieurs accords sont trouvés, à la fois commerciaux et diplomatiques. Ainsi le Royaume échange ses épices, son ivoire et des matières premières contre des objets manufacturés, dont des armes, en faisant ainsi une puissance militaire redoutable, forte de 100 000 hommes. L’arrivée des anglais en revanche sonne le glas du Royaume, ces derniers imposant des conditions très strictes pour le commerce avant d’envahir purement et simplement le territoire, qui sera assimilé aux colonies britanniques.

Le Royaume Zoulou (1820 – 1879)
Fondé par Chacka Zoulou au XIXème siècle, le Royaume Zoulou se défend contre la colonisation grandissante en Afrique Australe, et notamment britannique. Organisé en royaume, ils combattent d’abord les Voortrekkers (Boers), en Afrique du Sud, ce qui donnera lieu à un massacre (pour les Boers) en 1838. Le Royaume Zoulou se frotte par la suite à l’Empire britannique dans les années 1870, mais sont défait, leur territoire étant par la suite assimilé à l’Afrique du Sud, en 1910.

Chaka Zoulou est une figure importante de l’Afrique précoloniale, dirigeant d’une main de maître sur le royaume à partir de 1816. Il entreprend des réformes militaires, sociales, culturelles et politiques, centralise le pouvoir et soumet la religion au pouvoir de l’Etat. Autre réforme majeure, le traitement des vaincus, ainsi les populations vaincues en bataille deviennent assimilées à l’Empire et sont traités en parfaite égalité, permettant ainsi une expansion du territoire jusqu’à 30 000 km² ! Il sera finalement assassiné par ses deux demi-frères.