En France, l’éducation fait la part belle à l’histoire méditerranéenne, avec de longs chapitres sur les civilisations grecques et romaines, avant d’aborder le plus souvent les dynasties qui ont marqué le royaume de France, jusqu’à la Révolution, Napoléon puis les deux guerres mondiales.
Il existe pourtant bien évidemment plusieurs grandes civilisations qui ont marqué l’histoire de l’Afrique, du Royaume du Mali au Royaume Zoulou.
Portail Afrique vous présente ces différentes puissances historiques, avec l’espoir de vous donner envie d’en savoir plus !

Le Pays de Pount (XXVème AVJC)
Également appelé Ta Nétjer, « pays du dieu », il existe encore énormément de mystères et de mystiques autour du pays de Pount. Sa localisation tout d’abord demeure incertaine, même si la majorité des experts le place à cheval sur l’Erythrée, le Soudan et la Somalie. Pour d’autres le Pays était situé autour de la Mer Rouge. Le peu que l’on sache provient de l’archéologie et de l’étude des inscriptions.

Représentation d’une maison sur pilotis du pays de Pount – Relief du temple d’Hatchepsout à Deir el-Bahari https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/

Le Royaume de Koush (-2500 à -1600)
Situé sur le territoire de l’actuel Soudan, le Royaume de Koush ressemble fortement à l’Egypte antique telle que nous la connaissons, avec des pyramides, des momies et une forte propension au commerce. Le fer notamment, était la plus importante richesse du pays. Autre particularité intéressante du royaume, les femmes semblaient y tenir un rôle de premier ordre.
Le Royaume fut envahi et absorbé par les Egyptiens, au XVIème siècle AVJC.

Pyramides de Méroé au Soudan https://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0/

La culture Nok (-1000 à -300)
Également entourée de mystères, la culture Nok à été découverte au hasard en 1928 lors d’excavation au Nigéria. Les chercheurs trouvèrent notamment des sculptures en terre cuite représentant des humains avec une attention particulière donnée à la coiffure et aux bijoux.
Les historiens ont été en mesure de savoir que l’organisation sociale et judiciaire n’était guère différente de la notre actuellement, avec notamment un système de cours de justice.
Ils ignorent en revanche pourquoi la culture a subitement disparu, 300 ans AVJC.

Carthage (-814 à -816)
Fondée par des phéniciens en Tunisie, Carthage est une plaque centrale du commerce au IVème siècle avant Jésus-Christ, c’est une ville très importante et puissante dans le bassin méditerranéen. Son nom signifie « Nouvelle Ville » en phénicien. Avec une organisation sociale et politique semblable à Rome, ainsi que des ressources agricoles et maritimes, Carthage devient rapidement une menace aux yeux des romains.
Catharge était également une grande puissance militaire, conquérant l’Hispanie et la Sicile.
La guerre entre Rome et Carthage est alors déclaré, communément appelé guerres puniques.
Scipion l’Africain, après avoir vaincu Hannibal, brûla la ville après 4 ans de siège, qui sera plus tard reconstruite par les Romains.

Le Royaume d’Aksoum (-100 à 900)
Carrefour commercial entre l’Afrique, la Méditerranée et l’Inde pendant près d’un millénaire, le Royaume d’Aksoum était à l’époque considéré comme l’une des 4 grandes puissances mondiales, avec la Chine, l’Empire Romain et la Perse. Situé au nord de l’Ethiopie et dominant la Mer Rouge, le Royaume voyait transiter l’intégralité des matières premières africaines. A son apogée, le Royaume disposait de sa propre monnaie (il est le premier pays africain à posséder sa propre monnaie) et s’étendait sur 1.25 millions de kilomètres carrés, du Nord de l’Ethiopie jusqu’à l’Arabie du Sud et le Yémen.

Triens d’or du royaume Axoumite avec en représentation le roi Endubis – Attribution-ShareAlike 3.0 Unported (CC BY-SA 3.0)