Parmi les joueurs évoluant dans les championnats africains, cinq se sont particulièrement distingués en 2019 et devraient continuer à faire parler d’eux en 2020.

L’attaquant du TP Mazembe, Jackson Muleka est né à Lubumbashi il y a 20 ans. Il est devenu champion de la République Démocratique du Congo avec les « Corbeaux » et a intégré la sélection nationale en septembre 2019 : il a marqué 4 buts en 7 matchs. Très prometteur, ce jeune joueur pourrait intéresser rapidement les clubs européens.

Si Youcef Belaïli, 27 ans, évolue depuis le mois d’août dans le club d’Al-Ahli, en Arabie Saoudite, il a néanmoins laissé une forte empreinte en Algérie, avec qui il a participé à l’aventure victorieuse de la CAN 2019.

Kodjo Fo Do Labah après un passage à l’US Bitam, a signé avec le club Renaissance Sportive de Berkane et a aidé son équipe à effectuer un remarquable parcours en Coupe de la Confédération Africaine 2018/2019. Le jeune togolais vient d’intégrer le championnat des Emirats Arabes Unis à Al-Ain.

Le gardien de but ougandais, Denis Onyango, figurait déjà dans ce palmarès l’an dernier. Sa régularité et ses interventions décisives en font l’un des meilleurs goals d’Afrique. Son talent s’est particulièrement imposé lors de la CAN, avec l’équipe nationale. Il évolue en Afrique du Sud, dans le club de Mamelodi Sundows, avec qui il a gagné le championnat en 2019.

Le jeune attaquant tunisien Yassine Khenissi a quant à lui, terminé meilleur buteur du championnat et a connu une année particulièrement fructueuse. Rapide et efficace, il a joué à Sfax avant de rejoindre l’Espérance Tunis. Lui aussi pourrait être rapidement sollicité par des clubs étrangers.