Foulard traditionnel du peuple de Yorubas que l’on retrouve notamment au Nigéria mais aussi au Bénin, au Ghana et au Togo. Le Gele est devenu aujourd’hui un véritable accessoire de mode. Le port du Gele est une tradition transmise par les yoruba et savoir l’attacher correctement est tout un art. Beaucoup de femmes ont d’ailleurs arrêté de le porter car cela demande de la patience.

Avant d’être un accessoire de mode, le Gele est un indicateur social, et permet de déterminer l’origine, le statut d’une femme grâce à la manière dont il est attaché et au tissu utilisé. Par exemple, une femme mariée nouera son Gele de manière à ce qu’il pointe vers la droite tandis que le Gele d’une femme célibataire pointera vers la gauche. Un Gele porté élevé, large et complexe est un signe de richesse. Le tissu aussi à son importance.

Le tissu aussi a son importance et les Yorubas ont même un textile exprès pour le Gele et qui est encore porté, le Aso-Oke.

Et, si autrefois il n’était porté que pour accompagner le Buba ou l’Iro traditionnel, aujourd’hui il n’est plus rare de voir une femme le porter avec un tailleur-jupe, une robe de cocktail ou même un costume. Le Gele se porte en toute occasion.

Alors oui, nouer le Gele demande patience, calme et précision, mais l’effet est garanti.

Voici un vidéo qui vous explique pas à pas comment le nouer !