L’International Fashion Showcase (IFS) a nommé le jeune designer de mode Thebe Magugu, originaire d’Afrique du Sud, comme grand gagnant en 2019. L’IFS est une exposition qui a lieu à la Somerset House à Londres, dans le cadre de la Fashion Week, organisée par le British Council, le British Fashion Council, le London College of Fashion, l’UAL et la Somerset House. L’exposition annuelle présente les travaux des meilleurs créateurs de mode partout autour du globe. 16 designers issus du Bangladesh, du Brésil, du Canada, de Colombie, d’Inde, de Georgie, d’Italie, du Kenya, du Liban, de Lituanie, d’Uruguay et du Vietnam ont eu la chance de présenter leurs créations.

View this post on Instagram

Yesterday I won the International Fashion Showcase 2019 in London, and I can’t believe I was given the award by my idol @sarahmower_ . I am so overwhelmed by emotions and gratitude. Thank you to @british_design , @britishfashioncouncil , @somersethouse and @lcflondon_ for selecting me for a programme that has added to vastly to my life. Thank you @niamh.tuft and @jesscatelectric for their enthusiasm, professionalism and heart in all this. Thank you to my supporters and sponsors at home, namely the @connect_za , @woolworths_sa , @flysaa and @x_kellyfung_x. Thank you to my creative team @hattienewman, @hannahsunter , @travysowen , @orlioh and @ladyasingar . Thank you to all my friends and family for their continued support through the process. Congratulations to the other 15 designers, whom I have also learned so much from, who are all so incredible and did such a beautiful Job representing themselves and their country. Fashion is such a powerful, intelligent medium and I hope we use this tool to our advantage. Best, @thebetsilem X

A post shared by Thebe Magugu (@thebemagugu) on

Cette année, c’est Thebe Magugu qui fût couronné designer 2019 de l’IFS. Le jury l’a reconnu comme « l’un des leaders de sa génération ». Magugu a créé une installation spéciale dans la Somerset House, où il exposait les changements dans la constitution d’Afrique du Sud à travers les décennies, en utilisant divers tissus africains. Devant son œuvre, le jury eut les mots suivants : « Non seulement le visuel est très fort mais le projet dispose d’une grande clarté. C’est un espace qui donne vie au passé, au présent, et montre un futur lumineux pour Thebe et son pays. »

View this post on Instagram

Our installation at the International Fashion Showcase, titled Dawning, is still on in the West Wing Galleries at @somersethouse until the 24th of February. It’s a celebration of South Africa’s progress these past few years. As many know, South Africa has one of the most progressive constitutions in the world, almost an opposite to the version it was post ‘94. Despite pushbacks and serious crimes against them, South Africa is also becoming even more women-led, which is incredible for a variety of reasons. Thank you to my creative team: @hattienewman / @travysowen / @ladyasingar / @orlioh Thank you to the @british_design , @britishfashioncouncil , @somersethouse And @lcflondon_ for selecting us to be part of this incredible programme. Thank you to my supporters back home: @connect_za / @woolworths_sa / @flysaa / ELLE SA Here’s to a new era in South Africa ❤️

A post shared by Thebe Magugu (@thebemagugu) on

Le jury a également décerné une mention spéciale à Cédric Mizero, un designer de mode du Rwanda. Pour son installation, Mizero a utilisé des objets de la vie quotidienne dans un village rwandais, et notamment des tapis en paille et des piluliers, afin d’attirer l’attention sur les communautés et les cultures marginalisées dans son pays. « Cédric Mizero est sans aucun doute porteur de changements culturels dans son pays. Son travail a la capacité de fondre le local dans le global dans un message universel et très humain. » commenta le jury.

Les thèmes principaux de l’IFS 2019 étaient la politique, le développement, l’identité et l’héritage. Le jury était composé d’experts culturels et commerciaux de la mode, mené par Sarah Mower, ambassadrice des nouveaux talents pour le British Fashion Council et critique en chef pour Vogue. L’IFS a été lancé en 2012, l’année où Londres accueillait les Jeux Olympiques, afin de faire émerger les nouveaux talents de la mode et qu’ils puissent exposer leurs œuvres. La compétition se déroule pendant la Fashion Week de Londres et partage les mêmes valeurs que les Jeux Olympiques : la fraternité, le respect, l’égalité et l’excellence. Depuis 2012, plus de 600 designers issus de plus 70 pays ont participé aux expositions.