Halima Aden américaine de 21 ans d’origine Somalienne et musulmane n’est pas du genre à se laisser dicter sa conduite !

Arrivée dans le Minnesota à sept ans avec sa famille, elle est née dans un camp de réfugiés au Kenya. Et aujourd’hui, la voilà mannequin, elle a signé avec l’agence des sœurs Hadid et de Karlie Kloss, IMG, elle a été en couverture du magazine ELLE et plus récemment deTeenVogue.

Découverte en 2016 lors du concours de beauté Miss Minnesota, elle a défilé avec un hijab puis en burkini. Son histoire est devenue virale.

Qualifiée de « disruptor » c’est-à-dire de perturbatrice, elle confiait à la ABC « j’ai le sentiment d’être ici pour bousculer les idées reçues et les stéréotypes qui touchent les femmes musulmanes » et au journal Minneapolis Star Tribune, que son but est surtout « d’encourager les femmes à se sentir belles et en confiance »

Si elle a été fortement encouragée dans ce choix, il dit cependant que ça a été avant tout le sien et qu’elle est particulièrement « fière d’être à l’avant-garde de la (représentation) de la diversité de la beauté ». Si elle n’a pas gagné le concours, il lui aura tout de même permis de lancer sa carrière et de côtoyer quotidiennement les grands noms de la Haute Couture.