L’Institut du monde arabe (IMA) à Paris revient sur le Football qui, à sa façon, continue d’écrire l’histoire au Maghreb et en Egypte, là où le sport le plus populaire au monde est apparu au début du XXe siècle. Du 10 avril au 21 juillet 2019, l’institut vous propose de venir découvrir une exposition sur le sport-roi, dans les pays arabes mais aussi en France, à travers les immenses joueurs français issus de l’immigration.

Le Foot à travers l’Histoire, l’Afrique et l’immigration

De Zidane à Mbappé, en passant par Benbarek à Salah, l’exposition est une véritable plongée au cœur de grandes histoires qui, au-delà du sport, racontent leur époque, les peuples arabes et les liens qui les unissent. Sont présentés à l’occasion de nombreux objets iconiques (maillots, ballons, trophées des Coupes du monde 1998 et 2018), photographies, extraits d’archives, documentaires, ou encore interviews, complétés par le travail de plusieurs artistes contemporains.

Plusieurs expériences interactives sont également proposées aux visiteurs comme la possibilité de composer son équipe de foot arabe idéale ou se glisser dans la peau d’un commentateur sportif. A la manière d’un joueur entrant sur un terrain de foot, le visiteur découvre, à travers une scénographie immersive, 11 épopées humaines de joueurs et de supporters du monde arabe. On y retrouve ainsi l’équipe du Front de Libération national d’Algérie, le célèbre joueur Larbi Benbarek, l’essor du football féminin en Jordanie ou encore la ville du Caire comme capitale du Football en Afrique.

L’exposition « Foot et monde arabe, la révolution du ballon rond« , portée par l’ambiance de la Coupe d’Afrique des Nations en Egypte et la Coupe du monde féminine en France qui se tiendront en juin 2019, fait vivre et revivre des moments singuliers où le foot transcende, suscite ferveur et passion, rassemble, marque la mémoire de chacun et fait basculer l’Histoire.

11 histoires emblématiques

Exemple unique d’assimilation d’un élément étranger aux cultures arabes, le football a joué, à l’heure des indépendances, un rôle déterminant dans l’élaboration des identités nationales. L’engagement du sport dans les combats sociaux demeure très vif au 21ème siècle, dans le monde arabe mais aussi hors de celui-ci. En France, la génération « Black Blanc Beur » du mondial 1998 consacre des joueurs issus de l’immigration, dont Zinedine Zidane est l’emblème.

Pour l’heure, le football répercute et intensifie le caractère foncièrement mondialisé de nos sociétés. Les montants de transfert des joueurs ou les droits de diffusion des matchs répondent à des logiques économiques globales. Certains pays arabes occupent en ce sens une place de premier plan à l’échelle du football européen et mondial : le Qatar, propriétaire du PSG et organisateur de la Coupe du monde 2022, en est le meilleur exemple.

Offrez-vous une heure de foot sur le city-stade du parvis de l’IMA !

À l’occasion de l’exposition, un terrain extérieur de 12×21 m avec des gradins est installé sur le parvis de l’IMA et mis à la disposition des aficionados. Ce city-stade accueille des évènements sportifs en lien avec des associations et des collectivités et une programmation dédiée de rendez-vous ouverts à tous.

Découvrez ci-dessous le trailer de l’exposition :

« Foot et monde arabe, la révolution du ballon rond », une exposition à découvrir à l’Institut du monde arabe (IMA) du 10 avril au 21 juillet 2019.  Plus d’informations disponibles sur https://www.imarabe.org/fr/expositions/foot-et-monde-arabe.