Alors qu’ils s’apprêtent à sortir une nouvelle version du Roi Lion, les studios Disney sont accusés par de nombreux médias d’Afrique de l’Est d’appropriation culturelle. Une pétition a donc été mis sur pieds par Shelton Mpala afin de convaincre le géant américain d’abandonner sa marque « hakuna matata« . Cette pétition a attiré plus de 30 000 signatures.

En effet, Disney a déposé la marque « Hakuna Matata » pour l’industrie textile en 2003. La maison peut donc attaquer en justice quiconque utiliserait cette phrase sur un vêtement, rapporte le site Slate.fr.
Chose qui pose problème. Car avant d’être le titre d’une chanson, composée par Elton John pour Le Roi Lion en 1994, « Hakuna Matata » signifie « pas de problème » ou « pas de soucis » en kiswahili, langue la plus parlé en Afrique de l’Est. De plus c’est la langue officielle du Kenya, de la République démocratique du Congo et de l’Ouganda.
Disney ne peut donc pas s’approprier ses termes et en faire une marque déposée. « hakuna Matata » est dans le langage de tous les jours des dépositaires de la langue qui réclament et revendiquent la propriété de l’expression. Le débat enflamme ainsi la toile et les réseaux sociaux de toute l’Afrique mais surtout celle de l’Est tout en espérant que le géant américain puisse entendre raison.