Amata L., alias Lty, est une jeune femme tchado-suisse qui se démarque par ses talents en arts plastiques. Née puis formée en Suisse auprès de l’artiste BonValet, elle décide en 2015 de retourner au Tchad et d’y encourager l’expression artistique ainsi que d’y développer de nombreux projets en faveur de l’éducation et du développement.

Une artiste polyvalente

Elle tente donc de sensibiliser la société à l’art et pour ce faire, représente son environnement au Tchad à travers des œuvres alternant réalisme, fantaisie et art abstrait. Portraits, peintures mortes, paysages, tout passe donc sous ses pinceaux, et se transforme en des œuvres aux styles uniques.

En plus de ses tableaux, elle reçoit également de nombreuses commandes pour des peintures murales dans les rues, ou même dans des hôpitaux. Mais ce n’est pas seulement avec cela qu’elle laisse sa trace dans la société…

Un art engagé

A travers son art, Lty tente de délivrer de nombreux messages, en premier abord assez primaires : quel que soit le style, chaque composition de sa griffe évoque en effet un enjeu contemporain, un souvenir ou thème qui la touche, reliés au Tchad ou dans le monde entier.

Mais s’il y a une chose pour laquelle elle s’engage, il s’agit bel et bien du développement de la société tchadienne à travers l’éducation.  Tout d’abord avec l’histoire de cette carrière artistique faite de patience et persévérance, qui, elle l’espère, toucheront et inciteront les jeunes africains pleins de talent à oser poursuivre leurs rêves. De son succès, elle aimerait donc surtout diffuser un message d’encouragement afin que tous s’épanouissent dans ce à quoi ils aspirent.

Mais elle ne s’arrête pas seulement à ces belles perspectives. Elle est également à l’origine de nombreuses initiatives. Avec l’aide de son mari, elle a par exemple fondé sa propre maison de création au Tchad, Art by Lty. Seules ses œuvres y sont pour l’instant exposées, mais nul doute que des artistes africains viendront frapper à sa porte à l’avenir.

Elle porte également un autre projet, encore en phase de préparation, qui consisterait à éduquer la jeunesse africaine par l’image avec des messages illustrés et à l’aide du numérique.

 

En bref, en plus d’un talent certain pour les arts plastiques, Lty est également dotée d’un grand cœur et de belles ambitions.

« Laisser le monde vous faire rêver mais ne le laisser pas vous emporter », nous dit-elle.