En cinquante ans, le pays a perdu la quasi totalité de sa forêt. Une opération de plantation d’arbres pour lutter contre la déforestation « Un jour, un million d’arbres » a été organisée à l’initiative de Didier Drogba, en collaboration avec le gouvernement ivoirien. Le ministre des eaux et forêts, Alain Richard Donwahi espère recouvrer 30% du territoire d’ici 2030.

Il est vital de reboiser,  de préserver l’écosystème existant et d’essayer de consommer des produits ne nécessitant pas de recourir à une déforestation massive.

La Côte d’Ivoire organisera en janvier 2020 une conférence visant à mettre en place des solutions afin de ralentir la déforestation. Celle-ci fait peser une véritable menace climatique pour le pays et pour le monde. L’état espère réunir 616 milliards de francs CFA, soit 1 milliard d’euros, pour financer une nouvelle stratégie forestière d’ici 2030 : le but est de récupérer 6 millions d’hectares en 2020 et 8 millions en 2045.

En 1960, la Côte d’Ivoire comptait 16 millions d’hectares de forêts ; aujourd’hui la superficie s’élève à 2 millions d’hectares. Cela est du en particulier à l’industrie du cacao. Premier producteur avec 40% de la production mondiale, la filière va devoir se réorganiser pour utiliser moins de terres et répondre au mieux aux exigences environnementales et climatiques.