Une usine pour la production du tantale a vu le jour au Congo. Le tantale est l’une des premières dérivées du coltan, ce métal qui inévitablement est l’un des sels de l’évolution technologique actuelle. Il est utilisé pour la fabrication des téléphones, des ordinateurs, des appareils photos, des caméras, des voitures etc….

Autrefois le coltan était exporté hors du pays pour sa transformation ce qui représente un manque à gagner pour le peuple congolais qui malgré la richesse imminente de son sous-sol, vit toujours sous le seuil de pauvreté et le Congo est classé parmi les pays les plus pauvres de la planète.

Cette usine de transformation de la société Sakima, appartenant à l’état congolais représente une partie des solutions pouvant permettre au pays de mieux profiter des richesses de son sous-sol.

Il faut noter que depuis quelques mois, l’état congolais est en train de procéder à des réformes dans le secteur minier. La plus grande de ces réformes est le code minier congolais qui a déjà été voté par une commission mixte paritaire assemblée-sénat et promulgué par le chef de l’état, Joseph Kabila.