Avec leur start-up « African GreenTec », Torsten et Aida Schreiber veulent développer l’accès à l’électricité et la lumière dans les villages et les campagnes africaines. Tout commence en 2015,  lorsque le couple a l’idée de construire des « solartainers ». Ce sont des containers équipés de module solaire et de stockage. Avec ces solartainers, les villages et les petites villes peuvent produire de l’électricité de manière indépendante, écologique et décentralisée. De plus, en une heure d’utilisation, ils consomment deux fois moins qu’un générateur diesel.

Torsten est né en Allemagne et Aida au Mali. Ils se sont rencontrés il y a 12 ans à Francfort. Depuis, ils sont dévoués à la protection du climat et au développement durable. Leur engagement s’est renforcé à la naissance de leur fille, le couple se demandant quel monde ils voulaient laisser à leurs enfants. En 2014, le Président du Mali les a invité à venir visiter le pays pour améliorer le réseau électrique, avec l’aide du Ministre de l’Energie. Depuis, les Schreiber sont déterminés à aider les locaux et ont fondé « Africa Greentec ». Ils sont auto-financés depuis le début et ont récolté plusieurs milliers d’euros grâce au site de crowdfunding Bettervest.

Torsten et Aida ont également créé de nouveaux emplois grâce à leur start-up. En 2019, ils vont recruter une centaine de maliens dans le pays, afin de les former à l’installation du solatainer. Ils prévoient de fournir 3 millions de personnes en électricité propre d’ici 5 ans. Leur but principal avec « Africa GreenTec » est d’inspirer les autres et proposer de nouvelles perspectives aux populations locales. Les Schreiber sont considérés comme des héros dans les régions où le solartainer est installé.

Le 20 Novembre dernier, « Africa GreenTec » a remporté le prix pour Solutions Innovantes pour l’Energie du Ministère de l’Economie de l’Etat d’Hessen, en Allemagne.