En 2011, Ismaël Essome Ebone rentre de la faculté quand il est surpris par des trombes d’eaux qui s’abattent sur son quartier. Les rues sont très rapidement inondées car elles sont obstruées par des centaines de bouteilles en plastique.

A la suite de cette mésaventure, il a l’idée pour le moins originale de rassembler ces bouteilles pour construire des embarcations, débarrassant du même coup les rues de cette pollution.

Il n’a de cesse alors de mener à bien son projet, malgré le scepticisme rencontré…et quelques moqueries !

Mais son enthousiasme et sa détermination finissent par porter leurs fruits. En 2016, il crée l’association « Madiba et Nature » qui veut se spécialiser dans la conservation de la nature et l’économie circulaire.

Ismaël Essone Ebone investit alors toutes ses économies dans le projet (1 million de francs CFA soit 1500 euros), recueille des dons, puis forme cinq personnes et une équipe de bénévoles afin de construire ces pirogues d’un nouveau genre. Elles sont destinées en priorité aux pêcheurs, mais peuvent également servir à développer l’écotourisme.

Parallèlement, l’association initie des programmes de sensibilisation dans les établissements scolaires afin d’évoquer les problèmes environnementaux générés par les déchets plastique.

Très populaire au Cameroun et au-delà de ses frontières, Ismaël Essome Ebone ne compte pas s’arrêter là : il envisage de se servir des bouteilles en plastique pour construire des maisons qui seraient destinées aux populations les plus précaires.