On dit souvent que l’honnêteté paye, et en voici une preuve : Bashir Umar, un soldat de l’Armée Nigériane, vient d’être promu au grade prestigieux de caporal après un geste de probité extraordinaire.

Le 16 juillet dernier, Bashir Umar est en patrouille avec d’autres militaires dans la ville Nigériane de Kano, quand il trouve un sac contenant 37000€ en liquide. La où beaucoup de gens auraient été tentés de garder cette coquette somme pour eux-mêmes, il cherche dans le sac et trouve les coordonnées de son propriétaire, un dénommé Alhaji Ahmad. Il le contacte et lui rend son argent.

S’il ne touche aucun centime de cette somme, l’armée le récompense très largement pour son honnêteté. Bashir est loué par des membres éminents de sa hiérarchie. Jeudi dernier, il est promu caporal des Forces Aériennes du Nigeria. En le décorant, son supérieur, le Maréchal Aboubakar, déclare : « Nous tenons Umar en haute estime dans l’Armée de l’Air Nigériane ». L’intéressé, quant à lui, loue la discipline propre à l’Armée, mais aussi à sa famille et son éducation. Il ne fait aucun doute que Bashir est voué à une grande carrière au service de son pays.

Ce geste est d’autant plus important que les Nigérians souffrent de stéréotypes injustes concernant leur prétendu manque d’honnêteté. Cela est dû à la fraude 419, plus communément appelée «escroquerie du prince Nigérian ». Un individu se fait passer pour un prince ayant de l’argent à virer, et propose un pourcentage de la somme à son interlocuteur en échange de ses coordonnées bancaires. Une fois qu’il les obtient, il disparait avec l’argent de la victime. Malheureusement, les Nigérians et les Africains en général sont souvent associées à ce genre de pratique partout dans le monde. Des gens comme Bashir peuvent aider le monde à comprendre que ces clichés sont infondés, et que l’honnêteté joue un rôle primordial en Afrique.