Le reggaeman ivoirien sortira son 18ème album à la fin du mois pour notre plus grand plaisir. Né à Dimbokro en 1953, Seydou Koné a connu une vie aussi riche que sa musique. Attiré très tôt par la musique, il n’hésite pas à quitter sa famille et ses amis pour aller apprendre l’anglais au Libéria d’abord, aux Etats-Unis ensuite. S’il est surnommé Blondy depuis le collège, il deviendra Alpha Blondy à son retour en Côte d’Ivoire en 1980. Il choisit Alpha en référence à son nouveau départ, après des années difficiles à New York notamment.

Comme un signe, il rencontrera le succès après son passage dans l’émission Première Chance à la Radio Télévision Ivoirienne. Dès lors son public n’a cessé de s’agrandir, de la Côte d’Ivoire à l’Afrique, puis à l’Europe et Alpha Blondy est désormais une icône internationale du reggae. Eduqué dans l’amour de la vérité par sa grand-mère, il ne craint pas de dénoncer les inégalités dans ses chansons.

Le premier extrait de son dernier album mélange habilement des riffs bien rock portés par une rythmique typique du reggae, et pour cause, il s’agit d’une reprise du titre célèbre de Led Zeppelin !

On vous laisse découvrir :