Yves Saint Laurent entretenait des liens étroits avec le Maroc, qu’il découvre en 1966. Il s’y installe tous les ans, le 1er décembre et le 1er juin pour 15 jours afin de dessiner sa collection haute couture.

En 1980, Yves Saint Laurent et Pierre Bergé achète la villa Majorelle.

Après la disparition de l’artiste en 2008, Pierre Bergé voulu dédier un musée à son œuvre, et en octobre 2017 ouvrent en même temps le musée avenue Marceau, siège historique de la maison Saint Laurent et celui de Marrakech.

Ce dernier se situe à proximité du jardin Majorelle et présente une cinquantaine de modèles renouvelés régulièrement et qui retrace son travail et ses inspirations. On y retrouve les célèbres sahariennes, les smokings, les cabans ainsi que les tenues inspirées des peintres tels Mondrian, Van Gogh, Picasso

Le bâtiment s’inspire du travail du couturier en exploitant courbes et lignes droites. Extérieurement, on admire un assemblage de cubes habillés d’une dentelle de briques. L’intérieur a pris le parti pris de la douceur et de la luminosité, habillant avec délicatesse les vêtements présentés. Le visiteur profite d’une installation audiovisuelle qui permet de profiter des croquis, films, musiques, photographies et défilés qui ont émaillés le parcours d’Yves Saint Laurent.