La crise sanitaire se transforme partout en crise économique, et l’Afrique subsaharienne n’est pas épargné. En effet, le FMI prévoit une récession de 3,2% en 2020 pour la région, ce qui pourrait entraîner une chute des revenus à leurs niveaux d’il y a 10 ans.

Même si la situation devrait s’améliorer en 2021, beaucoup de pays de la zone ne se rétabliront pas aussi vite, notamment sont dont l’économie dépend des produits de base ou du tourisme. Cette crise remet aussi en exergue la faiblesse des économies en Afrique subsaharienne.

L’épidémie de Covid-19 touche encore durement la zone et des aides ont dû être mises en place en urgence. Ainsi, le FMI a accordé 10,1 milliards de dollars à 29 pays et nombreux d’entre eux dans la région bénéficie aussi d’une suspension de leur dette pour 2021. D’autres aides devraient encore être débloqué prochainement.

Malheureusement, l’économie subsaharienne reste aussi menacée par des tensions géopolitiques entre les Etats-Unis, la Chine et l’Europe, qui risquent de ralentir encore davantage leur reprise.