La crise sanitaire en Afrique entraîne la mobilisation de nombreuses organisations sur le territoire, et notamment celle de Energy Generation, une ONG active au Togo et au Ghana qui encourage les jeunes entrepreneurs à résoudre les problèmes de leur génération liés à l’énergie, l’agriculture et la santé.

Energy Generation contribue à l’effort collectif en Afrique en répondant au problème le plus urgent dans la gestion de l’épidémie : le manque d’équipement des soignants. Pour cela, l’ONG a investi dans des imprimantes 3D, les « Covid-19 3D-Print » pour fabriquer notamment des respirateurs abordables, utilisables même dans les zones n’ayant pas d’accès à l’électricité. Cette initiative est inspirée par d’autres similaires dans le monde, comme en Espagne par exemple.

L’organisation joue aussi un rôle pour contrer les conséquences économiques néfastes de la crise en formant les jeunes entrepreneurs africains. Un hackathon en ligne a notamment été organisé par l’ONG le 1, 2 et 3 mai dernier pour réfléchir sur l’optimisation des solutions proposées par Energy Generation.