Le Togo est le 1e exportateur ouest-africain de produits bio vers l’Europe, devant le Ghana et la Côte d’Ivoire et le deuxième de l’Afrique vers l’Europe (après l’Egypte). Il est aujourd’hui le 14e exportateur de produits bio au niveau mondial.

Ces produits restent, au Togo comme en Europe, plus chers que les produits « traditionnels ». Mais les consommateurs se tournent de plus en plus vers l’agriculture biologique depuis quelques années et de plus en plus depuis la crise du coronavirus : ils ont pris conscience de l’impact écologique et sur la santé de leur méthode et produits de consommation.

Comme il est difficile de généraliser la consommation bio, le Togo s’est tourné vers l’exportation et sa place de leader du marché montre qu’il n’a rien à envier à ses concurrents.

Le pays a plus que doublé ses exportations de produits bio entre 2018 et 2019, ce qui représente une hausse de 102 % (de 22 000 tonnes à 45 000 tonnes).

C’est donc plus de 37 000 producteurs togolais que cet essor du bio avantage.