Alors que le Sénégal compte 43 décès et environ 3 700 cas liés au coronavirus (chiffres enregistrés au 1e juin), la rentrée des classes devait s’organiser le 2 juin.

Le gouvernement sénégalais a cependant reporté cette dernière seulement quelques heures avant l’échéance ; soit mardi matin.

Les écoles fermées depuis mars devraient rouvrir à une date « ultérieure » selon un communiqué du ministère de l’Education. La raison : un potentiel foyer de contamination découvert dans le sud du pays en Casamance.

Une nouvelle qui va dans le sens des enseignants et parents d’élèves qui craignaient un manque de mesures pour une reprise correcte.

Cette décision concerne 550 000 élèves (CM2, troisième et terminale) sur environ 3,5 millions.

Le président Macky Sall a donc préféré annuler cette rentrée afin d’éviter « tout risques de propagation ».

L’annonce d’une nouvelle date est en attente.