L’enseignement à distance ou le télé-enseignement n’a jamais autant fait parler de lui qu’en ce moment, avec la crise du coronavirus. Cette dernière lui a même donné une meilleure réputation et rendu sa légitimité.

Les écoles de télé-enseignement ont en effet bien existé avant le Covid-19. C’est le cas de l’Université virtuelle du Sénégal créée en 2013.

Cet enseignement à distance permet entre d’autres d’offrir aux personnes à mobilité réduite ou en situation d’handicap et aux professionnels qui travaillent en parallèle un accès aux études supérieures.

Il permet aussi de répondre à un nombre croissant d’étudiants et notamment ceux qui désirent étudier dans le numérique : cela se fait par la forme de l’enseignement (qui se fait grâce au numérique) mais aussi par le fond. Les cursus numériques sont mis en avant et c’est plus de 50% des étudiants (sur plus de 39 000 étudiants) qui sont inscrits dans des filières scientifiques et numérique.

L’Université virtuelle mise sur le développement et le plein essor des outils numérique sur le continent pour attirer plus d’étudiants.