Au Sénégal, la fermeture des écoles a débuté depuis mi-mars afin de lutter contre la propagation du coronavirus.

Le gouvernement sénégalais a annoncé fin avril leur réouverture progressive prévue à partir du 2 juin. Les élèves devant passer des examens seront les premiers concernés

Le président Macky Sall va aussi prolonger l’état d’urgence du pays jusqu’au 2 juin. L’état d’urgence comprend plusieurs mesures : en plus de la fermeture des écoles, celle des frontières, celles des marchés à Dakar le week-end, l’interdiction de rassemblement et de déplacement entre régions et le port d’un masque obligatoire sont en vigueur. Les sénégalais doivent aussi respecter un couvre-feu nocturne.

Ces mesures apparaissent comme préventives car l’épidémie est relativement contenue au Sénégal (1115 cas et 9 décès) mais elles sont importantes pour d’éviter une contamination étendue qui ferait déborder les services hospitaliers sénégalais.