Le ramadan est pour les musulmans une période de solidarité et de dévotion, bien que cette année, les réunions familiales et conviviales ne soient pas possibles.

Pendant ce mois saint, un jeûne (ne pas manger et ne pas boire) est observé du lever au coucher du soleil et ce n’est pas sans effets sur nos corps. Mais que ce passe-t-il lorsque l’on jeûne ? On peut observer plusieurs étapes.

Les 2 premiers jours

Le corps entre en jeûne 8h après le dernier repas, c’est-à-dire qu’il commence, à partir de là, à puiser dans le glucose (source d’énergie) qui se trouve dans le foie et les muscles.
Quand ce stock est épuisé, la 2e source de glucose est celle qui se trouve dans la graisse.

C’est à ce moment-là, que l’on brûle les graisses et qu’apparaissent les premiers effets bénéfiques : réduction du taux de cholestérol et de risque de diabète. Mais parallèlement, c’est aussi à ce moment qu’apparaît l’état de léthargie.

La deuxième semaine

Le corps s’adapte et s’habitue au jeune et la phase dite de « détoxification » commence.

De la 3e semaine à la fin

Le corps est totalement ajusté au jeûne. Les parties du corps qui en bénéficient sont le foie, le côlon, les reins et la peau et on retrouve de l’énergie.

Attention cependant à bien se nourrir entre le coucher et lever du soleil et à ne pas effectuer de jeûne excédant 1 mois car le corps peut alors arrêter de puiser le glucose dans la graisse et utiliser celui des muscles !